dimanche 20 septembre 2015

Ecrire pour...


Je n'avais pas prévu de l'écrire, celui là. Pas ici, pas maintenant, pas comme ça.

Mais je ne suis pas bien et cela m'empêche même un peu de dormir la nuit, je rumine alors...

Alors alors il faut que je vous dise que j'adore mon blog, qu'il a changé ma vie, que je pensais que jamais plus d'une petite vingtaine, une minuscule poignée de lecteurs issus de ma famille (il faut le dire) me liraient, par fidélité, par gentillesse, par curiosité, par amour.

Qu'écrire me fait du bien, un bien fou, m'ouvre des perspectives totalement impensables et immenses.

Pourtant j'aurais dû m'en douter, depuis ma plus tendre enfance j'ai aimé prendre un stylo et un papier et écrire mes pensées. 
En colonie où je me languissais, coucher sur le papier mon désespoir, l'attente des retrouvailles avec ma tribu initiale.
Collectionner les coffrets de papier pour correspondance, m'en faire offrir aux anniversaires.

Correspondre, écrire des lettres d'amour ou d'amitié, 1.2 4.8 pages, en  une seule fois !

Aimer les relations épistolaires...avoir presque tout gardé, d'ailleurs.

J'ai ouvert mon blog pour parler du RGO de BB Koala, faire sortir ce traumatisme, me libérer.
Reprendre un nouveau souffle, avoir des perspectives, faire quelque chose pour moi. Exprimer notre souffrance, éviter le burn-out, respirer !

Parler de maternité, de mon rôle de maman, de mon congé parental auquel je tiens tellement. J'écrivais pour moi.

De fil en aiguille, et très rapidement, il se trouve que beaucoup de monde s'est mis à me lire. Je ne m'y attendais pas et je dirais presque, je ne comprends pas pourquoi.

Aujourd'hui, septembre 2015 , j'ai moins de temps qu'il y a un an, moins de temps qu'en janvier, et surtout, mon temps est compté : dans moins d'un an, maintenant, dans 8 mois, exactement, mon congé parental s'achèvera. Une échéance qui sonne pour moi comme un couperet. Une date butoir à laquelle je ne me fais pas. Une séparation que je ne conçois pas.

Alors alors j'ai décidé d'essayer. J'ai décidé d'espérer. J'ai décidé de croire, et de tenter.

J'ai envie de continuer à réveiller mes enfants sans les bousculer le matin. Aller les chercher à la fin de la journée. Être présente pour les devoirs, jouer avec eux le soir, être là avec eux, pour eux. J'ai envie, j'ai besoin d’être cette maman là. Rester à la maison. Oui, oui, par choix !

J'ai réalisé que des gens croyaient en moi. J'ai réalisé que moi-aussi, je croyais désormais en moi. Cela ne m'était jamais arrivé. 

Je vais donc profiter de ce talent qui m'a été donné et essayer d'en tirer quelques deniers. Essayer de combiner ce que je sais faire avec ce que j'ai envie de faire.

Tout le monde ne rêve-t-il pas, un jour ou l'autre, de pouvoir vivre de sa passion ? 

Je vais écrire, encore, encore plus. Me faire rémunérer. 

J'espère aussi écrire un livre, un jour, ...moi qui trouvais ça farfelu quand on me le suggérait. J'en ai fait, du chemin.


écrire écriture rédacteur web rédaction auteur correction traduction juste truc

Ah au fait, je chante très juste, aussi, j'ai l'oreille absolue, comme on dit. Mais je ne me vois pas me faire payer pour chanter, je serais rouge comme une pivoine d'être regardée.

Je préfère rester derrière mon ordi, ou devant mon cahier. Bien planquée. A écrire.

Pour moi, pour vous. Pour eux.


retrouvez-moi sur facebook

==> si vous connaissez quelqu'un qui connait quelqu'un qui cherche quelqu'un qui sait écrire correctement, sans fautes d'orthographes, qui aime manier les mots et qui peut aussi traduire de l'anglais ou du portugais, n'hésitez pas à me contacter ou donner mes coordonnées :

juste1truc@gmail.com


Édit : on m'a posé la question alors je précise : monitrice de portage, testeuse et porteuse devant l'Éternel, je vais continuer bien sûr mes activités dans ce passionnant domaine , proposer des ateliers localement, ainsi que diverses choses dont vous pourrez tous profiter ! 

merci !

4 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Je te lis parce que ce que tu écris me touche et souvent me fait réfléchir et surtout parce que tu le fais bien !!!
    Alors je te dis fonce !!! Vis tes rêves !! Ne retourne pas bosser si ça te pèse !!! Tu as du talent (et je le pense) je serai ravie d'acheter ton 1er livre !!!!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai découvert ton blog il n'y a pas longtemps. Quand je te lis, je me dis que je fais le bon choix. Celui de reprendre ma maternité en main. J'arrête de travailler dans 3 semaines pour pouvoir être présente et mener des projets personnels. Dieu que cela fait du bien de n'être pas Seule au monde....

    RépondreSupprimer
  4. Bon te lire me bouleverse, me bouscule, tu le sais je te l'ai déjà dit et là encore plus... ça ne fait pas longtemps que je suis sortie de l'ombre et que j'ai décidé de commenter chacun de tes articles et aujourd'hui encore plus que les autres jours, je te comprends... tellement !
    J'aime également écrire, aussi loin que je m'en souvienne j'écris. J'ai écrit pour un site, sans contre partie financière car selon moi je n'en méritais pas (au grand dam de mon beau-frère qui me tanne pour que j'écrive pour de "vrai"). ça, et puis aussi être là pour sa famille... surtout. Pas par obligation, non juste car s'occuper de ses enfants est juste merveilleux (même si très difficile, Bambinette 15 mois, 15 mois que je n'ai pas eu une soirée "tranquille", une nuit complète, un vrai moment pour moi,...). Alors aujourd'hui J'voudrais juste te dire un truc... crois-en toi, crois-en ta famille et fonces, le bonheur suivra...!

    RépondreSupprimer

Vous pouvez tout à fait laisser un commentaire sans vous inscrire ! Pour cela, il suffit de choisir "Anonyme", tout en bas dans le menu déroulant.
Si vous n'y arrivez pas, envoyez moi votre commentaire par mél ;-) juste1truc@gmail.com
merci