jeudi 22 décembre 2016

La France l'a fait ! Elle interdit la fessée !

Aujourd'hui, il y a eu beaucoup de pluie

Un ciel sans soleil, un ciel tout gris, une pluie fine et incessante..

Un ciel tout moche, pas de lumière, qui donnerait presque le cafard

Et puis et puis au milieu de la journée,  un magnifique arc-en -ciel, .. un SOLEIL entier !!



Une magnifique nouvelle est tombée, qui rend ce jour du 22 décembre mémorable, HISTORIQUE !

Ca y est , la France l'a fait ! La France a voté, en 3è lecture à l'Assemblée Nationale, l'article 68 du projet de loi «Égalité et Citoyenneté, qui modifie l’article 371-1 du Code civil comme suit :
" l’exercice de l’autorité parentale exclut «tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles. »
 
Le communiqué de presse ci-joint explique très clairement les interdictions de la loi, l'objectif de celle-ci et la marche à suivre pour une application de cette loi purement CIVILE . Si, si, lisez-le, surtout si vous êtes contre une telle loi, qu'elle vous semble inutile ou vous scandalise !

Des campagnes d'information et de sensibilisation, ainsi que des mesures d'aide et de soutien aux parents sont désormais indispensables pour que les parents changent de comportement et de mentalité.

Quelle belle journée pour nos enfants !

Même si, comme m'a dit Grand Fiston : "je suis heureux oui, mais pour moi ça ne change pas grand chose : je serais nettement plus heureux si tu me donnais des fessées et que tu étais alors obligée de changer. Mais comme tu n 'en donnes pas..... "

Bref, je suis heureuse et j'avais besoin de vous le dire, même s'il est probable que vous l'ayez déjà lu partout si vous suivez d'autres blogs qui ressemblent au mien et si la cause vous importe !

Je ne pouvais pas finir cette journée sans vous annoncer cette nouvelle fabuleuse, importante et émouvante.

Reste maintenant pour la France à se faire reconnaître comme étant la 52è nation  à interdire officiellement les châtiments corporels !

Je vous souhaite de très belles fêtes de Noël , moi j'ai déjà mon cadeau ! <3

Suivez-moi sur facebook

vendredi 16 décembre 2016

Hors-série Grandir Autrement déc. 2016 : Education bienveillante

Je vous parle enfin du dernier Hors-série de ma revue préférée : Grandir Autrement !

Le Hors-série est consacré cette fois à un sujet qui m'est cher : l'éducation bienveillante

Parentalité positive, parentalité respectueuse, éducation bienveillante.. quelques soient les termes employés, si l'on voulait résumer, on pourrait dire que l'idée est de faire de la relation avec son enfant une relation "gagnant/gagnant" . Sortir du schéma dominant/dominé et être dans le respect réciproque.
grandir autrement éducation bienveillante parentalité parents

Pour tout vous avouer je suis tellement noyée depuis quelques semaines que j'ai eu à peine le temps de lire une demi-page depuis que je l'ai reçu.

Mais le sommaire me met en haleine, jugez donc :

Accueillir l'enfant avec bienveillance
  • Les discours de l’éducation non-violente
  • L’accueil bienveillant du nouveau-né
  • L’allaitement, un vecteur de l’éducation bienveillante.
  • La répondance
  • Ne psa laisser pleurer
  • La qualité est la quantité
  • Le point de vue de l'enfant
De la nécessité d'être soutenu et bienveillant envers soi-même
  • Petit guide de démarrage dans l’éducation bienveillante
  • Petit guide de démarrage dans l’éducation bienveillante
  • Émotions en famille
  • Le message de la mal-à-dire : quand la maladie nous alerte
  • Prendre soin de soi : un préalable à la bienveillance
  • La bienveillance au quotidien
  • Bienveillance et surprotection
  • Couple parental et éducation bienveillante
  • Comment demeurer bienveillant lorsqu’on manque de soutien ?
  • Que faire quand on a dérapé ?
  • Ces enfants qui grandissent dans la bienveillance, ils en parlent !
Communiquer de manière bienveillante
  • Au-delà des mots : communication non-verbale et langage corporel
  • L’âgisme et le concept d’enfance
  • Communiquer sans violence : technique, processus ou mode d’être ?
  • Donner des repères au lieu de poser des limites
  • Soutenir une loi d’interdiction de toute violence éducative
  • Notre société est-elle prête pour la non-violence éducative ?
  • Le chemin de la bienveillance
Ressources et initiatives en faveur de la non-violence
  • Confort et réconfort des réseaux de parents
  • Présentation de l’OVEO
  • Transmettre ses valeurs
  • La bienveillance à l’école...
Pour l'acheter, RV sur la boutique de Grandir Autrement  , où vous pouvez d'ailleurs acheter le hors-série précédent (la naissance respectée <3 !) et d'anciens numéros également. Bref, faites-vous plaisir !

Voilà, je vais le lire tranquillement un jour (ou un soir) où j'aurai le temps, et puis je le laisserai sur la table basse pour que mes grands le lisent aussi, Grand Fiston lit tous les bouquins de parentalité positive qui résident à la maison..... <3

J'en parlerai autour de moi, et puis je transmettrai le dernier article à un copain enseignant préoccupé par le sujet dans son école . Et j'en parlerai autour de moi !

Suivez-moi sur facebook



dimanche 27 novembre 2016

Gagnez un abonnement à Bébé au sein magazine !

Vous le savez, l'allaitement, pour moi, c'est aussi précieux que normal !
Parler d'allaitement, de ce fait, s'avère pour moi inévitable, et nécessaire, afin de le faire connaître, le normaliser justement.
Sans compter que c'est un grand plaisir d'échanger à ce sujet, de diffuser des informations, de renseigner les mamans, les copines, en parler en réunion, lors de rencontres ( et même en atelier portage d'ailleurs, souvent.... <3).

Aussi suis-je très contente de vous offrir aujourd'hui un grand cadeau, grâce à Bébé au Sein magazine . 
J'ai suivi les tout débuts de cette revue, que je vous ai d'ailleurs déjà fait gagner une fois... <3

Aujourd'hui Bébé au sein magazine et moi nous associons pour vous  offrir 

un abonnement d'un an à Bébé au Sein Magazine

Et comme mon partenaire est trèèèès généreux, ce n'est pas un, ni deux, mais carrément TROIS abonnements qui sont offerts ! Il y aura donc 3 gagnant(e)s !

Pour participer, c'est simple :
  1. likez la page de J'voudrais juste dire un truc et Bébé au sein Magazine
  2. invitez 3 ami(e)s sous la publication Facebook du concours
  3. partagez le concours en mode public
Si vous voulez me dire en commentaire si vous connaissez cette revue et l'avez déjà lue, n'hésitez pas ;-)

Gagnez une chance supplémentaire en participant sur les autres réseaux sociaux : Google +, Instagram et Twitter, en me suivant et en partageant le concours . Si vous avez un blog, vous pouvez bien entendu le partager sur votre blog également pour une chance de + !

J'en profite pour vous dire que Bébé au sein Magazine fonctionne en toute petite équipe, sans soutien, et que tout abonnement ou achat d'un numéro est une aide précieuse pour la rédaction . Alors n'hésitez pas à aller voir leur boutique en ligne

Le concours est réservé à la France métropolitaine et prendra fin le 13 décembre 2016. Le tirage au sort sera effectué ce jour là et les noms des gagnants annoncés en édit de ce billet.

Bonne chance à tous (toutes) !

lundi 21 novembre 2016

Test du préformé Neo toddler Madame GooGoo et avis

J'en ai rêvé pendant longtemps et jamais je ne pensais que je l'aurais.
Et puis grâce à Naturiou, ce petit rêve s'est réalisé : j'ai désormais un préformé Madame Googoo !
C'est une marque polonaise renommée très connue des "addict" pour ses porte-bébés de qualité exceptionnelle.
J'ai choisi un modèle Neo Print, et particulièrement la taille toddler (les Neo étant répartis en trois tailles : babysize, standard et toddler).

Je l'ai testé avec Miss Koala, 1 m pour 15 kg, toujours aussi fan de portage (comme sa maman).

préformé madame GooGoo babycarrier portage porte-bébé neo toddler



 Caractéristiques des Neo toddler Madame Googoo :

 

Le Neo toddler Madame Googoo est un préformé, c'est-à-dire qu'il est muni de bretelles et d'une ceinture à clip qui procurent un grand gain de temps et une facilité d'installation du fait du dossier « pré-formé ».
Le Neo toddler mesure 43 cm de largeur d'assise, pour 45 cm de hauteur. Ce porte-bébé n'est pas réglable, et convient pour porter les enfants à partir de 1 an jusqu'à 3 ans et demi environ.
Comme vous pouvez le voir, il ne va plus tout à fait à Miss Koala (de creux de genou à creux de genou) et c'est normal, ce n'est pas un format preschool non plus  ;-)  mais je vous garantis qu'elle se sent très bien dedans quand même.
préformé madame GooGoo babycarrier portage porte-bébé neo toddler frontcarry ventral

Le dossier est très moelleux et agréable, et du rembourrage généreux se trouve sous les cuisses de bébé pour que ses jambes n'aient jamais de fourmillements.
Le motif est juste superbe, il faut bien avoir à l'esprit qu'avec un Madame Googoo on prend autant de plaisir à porter qu'à regarder son porte-bébé !
préformé madame GooGoo babycarrier portage porte-bébé neo toddler assiseL'assise est très ergonomique, profonde grâce à deux pinces cousues à la verticale. Cette forme permet de garantir une position physiologique à votre enfant, dos arrondi et jambes repliées « en M ». Cette assise profonde n'est pas sans me rappeler le Beco toddler (que vous avez déjà vu si vous me suivez, mais que je vous présenterai aussi ici dès que j'aurai une heure ou deux).

Les bretelles du Neo toddler sont épaisses (2 cm) et confortables (9 cm de largeur). Elles comportent deux points de réglage :
  • préformé madame GooGoo babycarrier bretelle portage porte-bébé neo toddlerun sur l'épaule, en haut de la bretelle, pour régler la bretelle de 41 à 53 cm. Le serrage ou desserrage permet d'éloigner la tête de votre enfant de vous, ce qui s'avère très pratique pour allaiter par exemple.
  • La boucle en bas de bretelle, quant à elle, permet de moduler la longueur totale de sangle, en ajoutant 60 cm.
La longueur maximale totale de bretelle est donc de 113 cm.

La ceinture du Neo Toddler est large pour un confort optimal. (15 cm au plus large). Elle est densément rembourrée sur 67,5 cm, et peut s'allonger jusqu'à 127,5 cm par une sangle. La boucle de fermeture est située à gauche sur le porte-bébé. La fermeté de la ceinture garantit un maintien parfait dans le temps et confirme l'impression de robustesse qui se dégage de ce porte-bébé.

Bretelles ou ceinture, les sangles sont munies d'un élastique à leur extrémité pour y enrouler le surplus. Pour avoir ressorti hier un préformé qui ne comporte pas de tels élastiques, je peux dire que ce n'est pas qu'un détail;-).

Accessoires :


  • Le Neo toddler comporte une capuche. Sur cette gamme, et contrairement aux capuches ultra-connues des «classic Full buckle » qui sont fixées au tablier, la capuche est amovible : elle s'attache au bord du tablier par deux pressions et peut donc se retirer. Elastiquée, elle mesure 36 cm de large pour 31 cm de haut et se fixe aux bretelles lorsqu'elle est utilisée.
préformé madame GooGoo babycarrier capuche portage porte-bébé neo toddler
  • La ceinture du Neo print comporte une poche. Cette poche peut être très pratique pour ranger quelques petites affaires ou des clés, et peut servir également au rangement de la capuche. Sur certains modèles, au lieu d'une poche vous trouverez un petit motif (papillon), un empiècement fait du même tissu que le dossier. Superbe à regarder, il est également reconnaissable au premier coup d'oeil.
préformé madame GooGoo ceinture poche portage porte-bébé neo toddler
  • Entre les bretelles se trouve une ceinture pectorale. Cette petite sangle située sur la poitrine permet de relier les bretelles entre elles et donc de les maintenir sur les épaules en toutes circonstances. Elle peut se régler de 8 à 47 cm. Sur les préformés de la gamme Full buckle, cette ceinture pectorale est amovible et peut donc être retirée. C'est la deuxième grosse différence entre les deux gammes.

Retrouvez la photo récapitulative des dimensions et caractéristiques du préformé Neo toddler Madame GooGoo :

mesures et détails porte-bébé préformé néo toddler madame Googoo babycarrier portage

Pourquoi j'aime ce préformé Neo toddler Madame Googoo ?


préformé madame GooGoo babycarrier portage porte-bébé neo toddler assise ergonomique
  • Parce qu'il est simple mais efficace : les bretelles ne sont pas déclipsables, certes on ne peut pas porter sur la hanche (mais je n'ai jamais porté sur la hanche en préformé), ni croiser les bretelles, mais l'installation est super rapide. Grosso modo, vous tirez sur les bretelles, vous serrez, c'est fini !
  • Parce qu'il est super confortable : le moelleux de ce porte-bébé se dégage de partout. Le tablier est doublé en 100 % coton, les bretelles sont tendres, le rembourrage au bord du tablier sous les cuisses est généreux... Votre Madame Googoo est confortable. En fait, à bien des égards, le préformé Neo Madame Googoo me rappelle le préformé TULA.
  • Parce qu'il est....super beau ! C'est je pense le premier critère pour lequel les gens « craquent » pour un Madame Googoo : des coloris à tomber, qui rendent le choix très difficile (encore plus que Tula), une confection très très soignée... Les porte-bébés Madame Googoo sont fabriqués de façon artisanale avec beaucoup de rigueur et de méticulosité. Tout est millimétré, pas un fil ne dépasse, les coutures sont solides, les boucles et tissus utilisés sont parmi les meilleurs du marché.

Choisir Madame Googoo, c'est choisir la qualité.


Ne tardez pas pour choisir le vôtre chez Naturiou car il n'y en aura pas pour tout le monde !

Retrouvez ICI tous mes tests de préformés

Vous pouvez me suivre sur facebook

jeudi 27 octobre 2016

Démontage des idées reçues sur les couches lavables

Je sais pas si vous avez vu, mais un article est sorti il y a quelques jours, annonçant qu'il y a un produit cancérigène dans les couches jetables Pampers (je vous rassure (façon de parler), les autres couches jetables non-bio aussi hein ; elles n'ont juste pas été testées)

Aaaannnh c'est pas vrai, vous croyiez vraiment que l'absorption se faisait toute seule, "miraculeusement" ?

Bon ben voilà, puisque le mieux pour votre bébé, c'est de passer aux couches lavables puisqu'il n'y a non seulement aucun produit dangereux ou cancérigène mais aussi aucun produit chimique tout court, je vais vous parler des couches lavables (tu m'étonnes).

Non non je ne vais pas vous faire un laïus sur les couches lavables ni vous les présenter dans le détail , pas aujourd'hui. Aujourd'hui, je vais me focaliser sur les idées reçues, les préjugés, les raisons que l'on cite souvent pour justifier de ne pas utiliser les couches lavables.
je vais peut-être en oublier (je me suis levée à 5h30) mais je vais vous présenter les principales, celles dont je discute en réunions couches lavables auprès des futurs parents, qui reviennent tout le temps.

couches lavables TE1 design zero dechet

Les couches lavables.....


"c'est sale" ! 

Quiconque a parlé un jour de couches lavables saisira tout de suite la mine dégoutée qu'arborent beaucoup de "non-intéressé(e)s  : les couches lavables, non mais attends, c'est dégoutant, c'est sale, "je vais m'en mettre plein les mains", et puis "oh le caca dans la machine à laver, laisse tomber" !
Bon ben alors je vous rassure de suite, les couches lavables, ce n'est pas sale ! OUi c'est vrai, votre bébé va faire caca dedans. Mais il y a un petit voile en coton fait pour cela : vous prenez ce petit voile, vous le repliez ou le rassemblez autour du caca, vous attrapez le tout comme une feuille de brick ..... vous jetez le caca dans les WC et hop, le voile dans la poubelle ! Ou dans la cuvette aussi, car ce voile est biodégradable.. Ou dans le compost, car ce voile est compostable. Puisque je vous dis qu'ils ont pensé à tout ;-)
Non, Non noooon, vous ne lavez pas le caca avec la couche ! et vous mettez pas le caca dans la machine non plus. A la rigueur, vous rincez votre couche dans le lavabo,  comme vous le feriez avec un body taché ou un pantalon victime d'un petit accident.
Promis, juré, vous n'allez pas vous en mettre plein les mains, ni plein le tambour non plus.

couche lavable classique insert culotte protection

"je n'ai pas le temps"

Aaaaaah, ce fameux manque de temps ! C'est vrai, aujourd'hui, les familles courent, papa, maman, même les enfants. 
Je redoute d'autant plus cet argument qu'il est avancé parfois même par des mamans convaincues.
Le manque de temps... Bon, d'abord, quand vous changez la couche de votre enfant, sachez que c'est exactement pareil que ça soit une lavable ou une jetable (si si je vous assure, le modèle TE1 notamment prévu exprès pour ça). vous prenez votre bébé vous l'allongez, vous enlevez la couche sale, nettoyez le surplus sur les fesses, utilisez des lingettes lavables , vous remettez une couche propre...
Pour ce qui est des machines........ OUI c'est vrai je ne peux pas le nier, vous allez devoir les laver, ces couches ! 

MAIS.. il y a plusieurs MAIS
  • vous allez avoir moins de poubelles à sortir. Beaaaaucoup moins. Mine de rien, que l'on soit en appart ou en maison, on voit la différence et on apprécie.
  • pour les machines, sincèrement, vous allez INTEGRER ces lavages à votre routine. Etant donné que ce n'est pas vous qui lavez mais la machine, hormis prendre 30 secondes (et même 20) pour poser vos couches sales dans le tambour, mettre la lessive et appuyer sur les boutons start et programme, vous ne faites rien de +. Ah si, vous sortez les couches à la fin et vous étendez ! Oui c'est vrai.. Mais vous allez aussi étendre avec amour tous les bodys et les chaussettes de votre tout petit trésor, une par une les chaussettes.. Je veux dire par là que ce temps passé à étendre, vous pouvez le voir aussi comme un geste que vous faites "pour votre bébé", et puis il existe aussi des sèche-linges (je n'incite pas, je n'en ai pas, mais ça peut dépanner).
  • pour les machines toujours, si vous mettez vos couches à laver à 60 ° en même temps que les serviettes et chaussettes de sport, vous ne vous rendrez compte de presque rien.
  • vous pouvez choisir de faire une machine à part, ou de diluer vos couches dans les lavages habituels  (une couche de pipi rincée n'est pas plus sale à mon sens qu'un body trempé de pipi rincé) et dans ce cas l'effort consacré au geste est encore plus discret..
  • Enfin, toutes ces couches lavables que vous lavez, ce sont des couches jetables que vous n'avez plus à acheter en supermarché ! Finie la corvée des couches qu'on achète par packs de 4 car il y a des promo, qu'on pose péniblement dans un caddie déjà surchargé et qu'on doit poser sur le tapis de caisse, remettre dans le caddie, poser dans le coffre, sortir à la maison.... Regardez un peu à la loupe vos achats de couches jetables et vous admettrez que d'une part ça vous barbe, d'autre part ça vous en prend, du temps !

"les couches lavables, ça fuit"

Non madame, non monsieur,, une couche lavable n'est pas faite pour fuir
Si une couche lavable fuit, c'est qu'il y a un truc mal fait, mal posé , que la couche est trop grande ou trop petite, trop serrée ou pas assez, que les vêtements la compriment, qu'elle est trop encrassée ou pas assez lavée (capacité d’absorption du bambou, par exemple)
Je vous renvoie à l'excellent article du spécialiste des couches lavables, Maman Natur'elle, que j'adore envoyer par mél aux parents qui me parlent de fuites ! Bête comme chou, tout simplement.
un des avantages des couches lavables, par exemple, c'est qu'il y a un élastique cousu en haut dans le dos, (au-dessus des fesses) ce qui évite la projection verticale à 300 à l'heure des bb allaités (oui vous savez, le caca jusque sous les aisselles)


" ça irrite les fesses / c'est toujours mouillé donc ça favorise les érythèmes fessiers"

alors oui oui c'est vrai, avec une couche lavable, bébé sent son pipi, il a les fesses mouillées, la couche ne laisse pas les fesses complètement sèches.
IL faut dire qu'il n'y a aucune saloperie aucun produit chimique qui va venir tout absorber en surface pour ramener en profondeur l'urine
MAIS :
  • d'abord, le bon sens et votre cœur de parent vont évidemment vous faire changer la couche chaque fois que de besoin, chaque fois que bébé aura fait pipi et que vous saurez qu'il est  mouillé. Vous n'allez donc pas le laisser baigner dans son urine. D'ailleurs, petit aparté, il n'est pas rare que des parents laissent leur bébé avec une couche jetable pleine à ras bord... c'est qu'il faut l'amortir, cette couche jetable qui coûte trop cher !
  • ensuite, des études menées notamment en Grande-Bretagne ont montré que les bébés équipés de couches lavables faisaient moins d'érythèmes fessiers et irritations que les bébés en jetables..et pour cause ! Aucun produit irritant/chimique/ cancérigène n'est en contact avec leur peau et avec l'urine.. Seulement des fibres naturelles. Tout ne peut que se passer mieux.  Des crèches étant passées aux lavables constatent généralement le même effet positif. Les couches lavables diminuent souvent le risque d'allergie ou d'irritation.
Donc je ne dis pas qu'avec des couches lavables votre bébé n'aura pas d'érythème fessier, mais il en aura probablement moins. En outre, je tiens à rappeler que les érythèmes fessiers ont aussi de nombreuses autres causes .. : l'acidité des selles, l'alimentation, le transit, l'état de santé, un traitement antibiotique...

" l'entretien des couches est compliqué"


Parlons peu parlons bien : sans parler du temps, déjà évoqué plus haut, voyons les deux aspects principaux :
  • pour le stockage, vous allez mettre vos couches sales (rincées de préférence, mais ce n'est pas obligatoire, tout dépend à quelle fréquence vous lavez) dans un sac prévu exprès (sac imperméable que vous pouvez aisément transporter en sortie ou pour donner à la nounou) ou dans un seau à couches. Ce sac ou ce seau peuvent être pendus derrière la porte, ou posés sur la fenêtre si vous avez peu de place et/ou peur des odeurs (j'ai bien dit peur). Et JE REPETE : il n'y a aucun caca dans ce sac/seau !
    wetbag Fidella sac à couches lavables
  • pour le lavage, non c'est simple : vous prenez votre seau, vous le retournez dans votre tambour  , vous choisissez votre programme, mettez votre lessive..... Là aussi je vous vois venir : NON, vous n'êtes pas obligé de fabriquer votre lessive ! Bien sûr ça peut être super chouette, mais ce n'est pas obligatoire. Aujourd'hui, de nombreuses lessives sont compatibles avec le lavage des couches, il suffit de choisir la bonne : celle qui lave et n'encrasse pas. Et pour choisir, vous n'avez qu'à vous référer à la liste des lessives ! L'Agglo d'Annecy, super concernée par le sujet (vous trouverez un portail avec de multiples informations), vous propose une liste de lessives compatibles, et il y en a beaucoup !
  • le décrassage des couches est indolore : une fois tous les deux mois environ, vous faites tourner vos couches en machine pour un cycle sans lessive, ou bien vous les laissez tremper dans l'eau (je mettais des cristaux de soude pour mes couches classiques sans tissu imperméable) une nuit. Bref, c'est simple.

 
couches lavables Applecheeks bébé hygiène change imperméable réglable

" ça fait de grosses fesses, j'adore la finesse des jetables"

Généralement, ceux qui disent ça n'ont jamais eu de couche lavable entre les mains. Je vous assure qu'il y a des couches aussi fines que les jetables, particulièrement les TE1. Ceci étant.. c'est vrai qu'il y peut y avoir des modèles un peu plus épais. Mais de là à ce que cela entrave la motricité de votre bébé, le gêne dans ses mouvements, ... il y a un monde. Et puis une couche jetable pleine à ras-bord qui tient péniblement par ses élastiques et touche presque le sol entre les jambes de bébé, vous croyez que c'est mieux? (non je ne fais pas une généralité de ce cas, mais j'en ai vu plus d'une fois)
BB Koala avait des couches un peu épaisses pour le début. Des couches qui étaient censées aller, et qui allaient d'ailleurs, mais qui faisaient "un gros popotin". J'ai opté pour attendre un peu pour lui mettre, et utiliser, en attendant - des couches à sa taille (la taille S, donc) - des langes, oui des langes, le carré de tissu que l'on plie en triangle... je rajoutais un insert et hop ! Finesse assurée et absorption nickel jusqu'à 5 mois (après, ça ne fuyait pas mais je n'arrivais plus à les nouer, bidou trop gros !).
couche lavable TE1
 
Pour la petite histoire, un jour sur un groupe de couches lavables, j'ai suggéré que tout de même, les couches lavables pouvaient avoir cet inconvénient du gros popotin (forte de mon expérience avec les popolini, super absorbantes et pratiques mais un peu grosses) : je me suis fait renvoyer dans les cordes avec tant de noms de marques que je ne les ai pas retenues. Bref, soyez rassuré(e).
J'ajoute qu'il est loin le temps où seules les couches en coton existaient, aujourd'hui vous avez de nombreuses matières bien plus fines et hyper méga absorbantes, citons le bambou bien sûr, chouchou des CL, mais aussi le chanvre, et, mon préféré niveau finesse, le tencel (pulpe d'eucalyptus). Bref, une couche lavable n'est pas faite en éponge de coton comme votre peignoir ! (sauf si vous faites de la récup et les cousez vous-même )
couche lavable Popolini culotte protection

"c'est une régression / de l'esclavage" (au choix)

Ouaip... bon j'ai un peu de mal avec cette affirmation, cette critique. Qu'est-ce qui constitue une régression ? Utiliser des choses qu'on lave, qui n'ont PLUS RIEN à voir avec les langes des grand-mères, super fun et modernes, pratiques et faciles à laver, à sécher ? C'est le fait de les laver, et de ne pas simplement s'en taper et foutre ça à la poubelle sans se soucier de l'impact environnemental et de comment ça va être éliminé ?
Hormis le côté environnemental et lavable sur lequel je me force de ne pas insister pour ne pas paraître "écolo hippie sectaire", je trouve tout simplement que faire un geste (de + ) pour son bébé, ....c'est plutôt beau, non ? Est-ce que l'esclavage, c'est de s'occuper au mieux de son bébé ? Et bien moi j'ai adoré être l'esclave de mon bébé alors. Faire ces gestes pour lui , prendre ce temps pour lui. Étendre les couches, les préparer, les plier.
Je trouve que notre bébé mérite ce qu'il y a de mieux et que si ça nous coûte un peu en temps , ça nous fait gagner beaucoup en matière de santé, de budget...
Je sais bien que la tendance générale est à ce que le bébé soit le plus rapidement autonome et soit le moins "perturbant " possible (bientôt bébé devra prendre son biberon tout seul car nous aurons mieux à faire), néanmoins j'ai espoir que les parents mettent toujours leur bébé au premier plan et le placent comme personne à privilégier, à qui on doit apporter le meilleur et pour lequel on fait sinon des sacrifices, du moins des efforts.  Vous ne trouvez pas ?
couche lavable Bulles à malices



Bon voilà, j'aurais encore plein de choses à dire, mais je ne voulais pas vous faire un roman.
Ah pardon, trop tard.. ! :-P

Le sujet vous intéresse ? Suivez-moi ICI pour des conseils, des photos, des questions, des bons plans ;-)
et sur mon blog, retrouvez tous mes autres articles sur les couches lavables

mardi 25 octobre 2016

Test du wraptaï Wrapidil de Buzzidil et avis

Buzzidil.... Une marque que j'ai connue (comprenez : « essayée ») sur le tard, mais avec laquelle je me suis largement rattrapée et dont je me régale avec BB Koala. Des porte-bébés de qualité, un préformé mondialement célèbre (que je vous présenterai plus tard, mais que vous pouvez découvrir dans le détail ici), et un petit nouveau sorti il y quelques temps et que j'ai eu la chance de recevoir : le Wrapidil Wrap-taï. Je vous le présente ici, caractéristiques et avis entremêlés (test avec poupon de portage format bébé et "BB" Koala, grande bambine de 3 ans, 1 mètre et tout juste 15 kgs).

LE WRAPIDIL, meï-taï de BUZZIDIL

wrapidil buzzidil porte-bébé meï-taï bretelles déployables bambin





Le Wrapidil est le nouveau meï-taï de la marque aux crocodiles. Conçu en 100 % coton biologique, le Wrapidil permet de porter dès la naissance (réellement 56 cm, ce qui correspond plutôt à 1 mois ou 2 mois en France) et jusqu'à 3 ans (15 kg) sur le ventre, la hanche et le dos.

C'est un meï-taï hybride : si ses bretelles sont à nouer, sa ceinture, elle, est à clip, comme les porte-bébés préformés (c'est un hybride comme le M-taï de LLA ou le Babycarrier de Storchenwiege) Mais les bretelles ont en plus un atout considérable qui permet de véritablement « transformer » votre Wrapidil. Je vous en parle plus bas.
wrapidil buzzidil porte-bébé meï-taï bretelles déployables assise bambin tissu écharpe

Le Wrapidil, un tablier super évolutif

L'assise est de 13 petits centimètres au minimum, et de 43 cm au plus large. En hauteur, le dossier est réglable de 30 à 43 cm. Ce sont là des dimensions bien variables, qui permettent au Wrapidil de se targuer de l'argument d'hyper -évolutivité.

Comment se réduit le tablier ?



En largeur, le tablier se rétrécit car en fait, la ceinture n'est pas cousue au tablier : elle glisse dans le tunnel. Par conséquent pour réduire le tablier vous le resserrez en glissant contre la ceinture. Un système identique se trouve sur l'Evolu'bulle, le Mysol, l'Isara par exemple. Mais la grande différence de Buzzidil, c'est que le Wrapidil comporte deux hauteurs de réduction de l'assise. Vous trouvez en effet deux petits tunnels pour deux paires de lacets, espacées d'une petite dizaine de centimètres. Ces deux paires de lacets permettent de régler l'assise entre 13 cm et 43 cm.
wrapidil buzzidil porte-bébé meï-taï assise réglable lacets largeur dossier tablier

La hauteur est modulable de 30 à 43 cm. Avec des lacets également, me direz-vous, comme pour le Fly-taï de Fidella ? Et bien non. Il n'y a pas de lacets sur les côtés du dossier du Wrapidil. Mais alors comment rétrécir la hauteur de dossier ? En retournant la ceinture et en y attachant les lacets de serrage afin que tout soit bien maintenu. La notice explique tout cela très bien en pas à pas, selon le gabarit de l'enfant. Je pense que ce système est un peu fastidieux si l'on doit changer chaque jour de largeur parce que l'on a deux enfants d'âge différent, j'avoue (comme le Kibi avec les mousquetons). Par contre, je trouve que ce système permet réellement de porter un bébé dès l'âge indiqué de 56 cm soit plus ou moins la naissance selon les bébés, car l'assise se rétrécit fortement et la hauteur est adaptée grâce au système de repliage de la ceinture.
wrapidil buzzidil porte-bébé meï-taï assise babysize réglable minimum
Je tire donc mon chapeau à Buzzidil pour avoir conçu un meï-taï aussi évolutif, qui portera votre enfant jusqu'à au moins 3 ans, soit jusqu'à la fin du portage pour une grande majorité de parents. Le Wrapidil porte en effet sans sourciller BB Koala du haut de ses 15 kgs et 1 mètre, grâce à son tablier réglé à 43 cm au maximum et grâce aux bretelles déployées sous les fesses, le portage se fait léger et le tissu reste parfaitement d'un creux de genou à l'autre. Parfois je mets les pads sur les bretelles, souvent je ne les mets pas, et je ne sens pas son poids. Je trouve le Wrapidil très confortable en fait, et puis il est beau ! Oui c'est un beau porte-bébé, j'aime ce tissage jacquard, sa brillance et la précision des coutures.
La ceinture du Wrapidil fait donc partie intégrante du système de réglage de la hauteur. Elle mesure 9 cm de large, est taillé droit, et glisse dans un tunnel sous le tablier. On pourrait presque transformer le Wrapidil en podeagi du coup, mais le tablier n'est pas assez long. La ceinture est à clip, elle est rembourrée très densément sur 63 cm puis une sangle la prolonge jusqu'à 140 cm. Petit avantage, la boucle de fermeture se règle des deux côtés (vous pouvez la déplacer sur votre taille à l'endroit souhaité. La boucle n'est pas à trois points mais il y a un élastique de sécurité au bord du rembourrage.

Les bretelles « magiques » du Wrapidil

Le Wrapidil est un meï-taï à bretelles déployables : vous déployez les bretelles sur vos épaules puis sur votre buste, avant de les nouer Elles mesurent 11 cm de largeur seulement sur l'épaule car repliées en accordéon, puis 29 cm sur le reste de longueur, ce qui est une belle largeur. Elles me font penser au Mid-taï de LLA.
Elles mesurent 2 m de long environ et se terminent en petites pointes. J'aime cette longueur qui permet même aux fortes carrures de nouer correctement les bretelles et d'envisager une finition poitrine. J'aime aussi carrément les bretelles déployables en tant que telles (contrairement aux bretelles rembourrées du BBC de Storchenwiege par exemple), que vous allez pouvoir déployer sous les fesses de bébé dès qu'il prend du poids afin de renforcer l'assise.
Wrapidil buzzidil porte-bébé meï-taï évolutif bébé bambin portage bretelles déployables
Avec un tout petit, vous pouvez, comme le préconise le fabricant, faire une volte sur les épaules, cela permet de dégager complètement les voies respiratoires de votre bébé.
wrapidil buzzidil porte-bébé meï-taï bretelles déployables tissu écharpe portage  volte nouveau-né bébé

Mais le Wrapidil a un autre atout dans son jeu : ses « pads » pour bretelles !


Le meï-taï de Buzzidil est fourni avec un accessoire très important : des pads pour bretelles. Ces petits coussins rectangulaires de 9 cm de large pour 22 de long sont en fait des rembourrages que vous allez pouvoir glisser dans les bretelles. De fait, cela transforme vos bretelles déployables en bretelles mixtes. Vos bretelles seront rembourrées sur l'épaule, puis déployables (comme l'Evolu'bulle ou le MT de Couds d'soleil). Non seulement cela offre des sensations différentes et peut donc permettre à chaque porteur de voir ce qu'il préfère (et également de varier éventuellement entre ventre et dos), mais ce système est optionnel et c'est ce qui me plaît !

wrapidil buzzidil porte-bébé meï-taï bretelles déployables tissu écharpe portage pads rembourrage
Si vous êtes une inconditionnelle des bretelles déployables et que vous voulez garder un côté « authentique » comme pour le mid-taï et/ou si bébé est encore léger, alors laissez ces rembourrages dans la boîte du Wrapidil. Sinon, si votre bébé est un grand bambin, ou si vous voulez une mise en place instantanée sur vos épaules, glissez-les en quelques secondes et profitez du système mixte et de pouvoir déployer les bretelles sous les fesses de bébé. J'ajoute que ces coussins sont assortis au coloris de votre Wrapidil, ce qui fait qu'ils peuvent donner l'illusion qu'ils sont cousus aux bretelles.
Je trouve génial le fait d'avoir le choix, je dis bravo.

wrapidil buzzidil porte-bébé meï-taï bretelles déployables tissu écharpe portage  finition

La capuche du Wrapidil, familière


Qui possède un préformé Buzzidil reconnaitra instantanément la marque de fabrique de Buzzidil dans la capuche. Celle-ci est de forme trapézoïdale (comme le Buzzidil), comporte des élastiques au milieu des côtés pour rétrécir la hauteur (comme sur le Buzzidil). La ressemblance s'arrête là, la capuche est un peu plus petite (30 cm de largeur pour 26 cm de hauteur) et surtout, elle se fixe différemment sur les bretelles : de petites lanières aux deux coins de la capuche sont munies de pressions, on passe ces lanières dans des passants (élémentaire...) et on ferme les pressions. Comme vous le savez, je n'utilise jamais les capuches avec ma puce qui déteste ça, mais je trouve le système de pressions sympathique et la capuche est assez grande pour faire son job. Sur mon modèle de Wrapidil, la capuche est faite du même tissu que le reste du porte-bébé, mais sur d'autres modèles la capuche est à motifs tandis que le dossier est uni et c'est alors un véritable plaisir esthétique.

Le Wrapidil se lave en machine à 30 °, et est livré avec sa notice d'utilisation très richement illustrée de tous les pas à pas, essentielle pour le réglage de la ceinture et le nouage des lacets.

wrapidil buzzidil porte-bébé meï-taï bretelles déployables tissu écharpe portage
Son prix est de 129,90 €, un prix certes un peu supérieur à d'autres porte-bébés de même catégorie, qui se place en concurrent direct du Fly-taï de Fidella. Mais c'est un porte-bébé tellement évolutif et modulable (n'oublions pas qu'il permet de porter sur la hanche aussi de façon bien plus confortable et naturelle qu'en préformé) que je trouve que l'investissement en vaut vraiment la peine. Oui, je trouve ce meï-taï très modulable, comportant de nombreuses possibilités de réglage pour le porteur comme pour le bébé, sans parler des designs magnifiques que propose cette marque et du savoir-faire qui fait sa réputation.

Voici la traditionnelle photo récapitulative des caractéristiques du porte-bébé meï-taï Wrapidil :


wrapidil mesures dimensions meitai wraptail meï-taï babycarrier portage bébé

Vous pouvez le retrouver en vente sur le site de Buzzidil (dépêchez-vous, ils sont vite dévalisés !) 

retrouvez tous mes tests de porte-bébés meï-taï sur mon blog

et suivez-moi sur facebook




jeudi 13 octobre 2016

Joyeux anniversaire à toi, mon fils aîné

Et voilà ça y est, tu as 12 ans , mon p'ti bonhomme, oh, que dis-je, mon grand garçon ! 


12 ans et toutes tes dents, tu es devenu d'un coup bien grand, tu fais presque ma taille, je ne t'ai pas vu grandir, quand est-ce arrivé ?? Tous les jours tu te mets en face de moi et on joue à la taille, tu te serres et me fixes de ton regard bleu perçant, tes yeux identiques aux miens, que je ne cesse de contempler, tu lèves la main pour rejoindre le haut de ton front au mien. 
On se regarde et on s'aime, je te dis que c'est à cause de ta tignasse de 4 cm d'épaisseur que tu me rejoins mais je sais bien au fond de moi que non non non, tu n'es plus "mon petit".......

Je te regarde et je t'aime, tu n'es plus un enfant mais pas encore un homme, ça y est en cette fin d'été nous avons vu apparaitre une petite moustache sur ton visage d'ange parsemé de taches de rousseur. 
Tu ne sais pas encore te situer dans cet âge charnière, tu as toujours ta voix d'enfant, (et tes jeux aussi) mais tu veux grandir, et j'en suis heureuse, car longtemps tu préférais rester petit..

Tu changes et deviens autonome, que de changements et de volonté d'autonomie depuis la rentrée scolaire !

Tu es celui que je n'imaginais pas éduquer sans fessée lorsque je t'attendais et que tu étais bien au chaud dans mon ventre
Tu es celui que l'on a attendu des années et que l'on pensait être une fille
Tu es celui qui a fait de moi une nouvelle femme, une personne complète et épanouie
Celui qui me ressemble le plus des 3
Tu es l'hypersensible doté d'antennes et d'une capacité d'empathie impressionnante
Celui qui m'a permis de "tester" que oui, on peut élever son enfant sans fessée

Tu es celui que nous voulions appeler "Désiré"
Tu es celui qui m'a tout appris

Tu rentreras tout à l'heure, impatient de voir ton gâteau et recevoir tes cadeaux, celui qui fera la grimace lorsque vers 20h tes deux grands-mères te téléphoneront pour te parler, qui mangera avec un appétit vorace le menu qu'il a choisi comme toutes les années, tu diras merci et tu diras peut-être que finalement tu voulais autre chose comme cadeau.

Tu es irremplaçable et indispensable, ne change pas

UN TRES JOYEUX ANNIVERSAIRE, mon bébé




vendredi 16 septembre 2016

3 ans d'allaitement

J'ai célébré ta première fois, me suis souvenue de ma toute première fois à moi. J'ai parlé de tes étapes, il me semble que c'était hier que j'ai écrit "tu  as 20 mois et je t'allaite"

J'ai lu avec grand intérêt le livre d'Agnès Vigouroux "l'allaitement long expliqué à mon psy" 

Et pourtant...ça y est tu as 3 ans et je t'allaite ENCORE !

3 ans et 4 mois même, car le temps passe vite et qu'avec le travail, la santé pas au top et ma petite tribu, je n'ai plus autant de temps à consacrer à ce blog qui a pourtant changé ma vie.

Tu as 3 ans et je t'allaite encore, quel bonheur !

J'avoue que je sais bien qu'un cap est passé. C'est un âge où la plupart des gens pensent inimaginable que l'on puisse encore allaiter (à part mon médecin traitant, personne ne me demande si j'allaite encore)
Un âge où la plupart des gens qui savent pensent que je peux arrêter, maintenant, que j'ai depuis longtemps fait ma "BA".
où une petite portion pense que j'ai dû allaiter si "longtemps" pour moi plutôt que pour elle
où une infime minorité pense que je ne devrais pas poster sur ce blog, sur Facebook, de photo de BB koala aussi grande en train de téter, que ce n'est pas lui rendre service et que ça pourrait même lui nuire
Un âge où la littérature sur le sujet est très rare, réservée aux afficionados (-das ?) et précieusement lue et partagée (une revue Allaiter aujourd'hui "allaiter un enfant de plus de 3 ans", quelques articles sur Grandir Autrement  . J'en ai même écrit un d'article sur le sujet, d'ailleurs : " l'allaitement quand il dure", GA n° 53)
Un âge où j'assume, où je désire continuer - et même plus que jamais - à en parler, à le montrer, parce qu'il n'y a que comme ça que les mentalités évolueront et que cela sera mieux accepté. J'ai découvert que je suis "lactiviste" !
Mais où en même temps, je m'interroge sur les limites de la démonstration. Je ne fais pas de tort à ma fille en la montrant en train de tèter à 3 ans passés mais je dois hélas prendre en compte le fait que certains pourraient détourner les photos. que certains ont l'esprit tordu. Que certains trouvent ça malsain, gênant, "incestueux" et même ....dégueu (j'ai lu ce terme pour la première fois récemment sur ma page fb et je n'en reviens toujours pas, d'avoir lu ça sur "ma " page. Je devrais m'estimer heureuse que ça ne soit arrivé qu'à partir de 3 ans mais pourtant non je ne digère pas)

Enfin voilà, j'ai longtemps cru que je ferais un long roman, pour fêter cet anniversaire, ces 3 ans.

Mais finalement, tout est simple et naturel, depuis longtemps, alors pourquoi s'étendre.

J'allaite ma fille, et elle a plus de 3 ans. Ce n'est pas un allaitement long, c'est un allaitement non-raccourci. Tout est normal, on ne fait rien de mal, elle en a envie, moi aussi, le papa est complètement d'accord, il n'y a pas besoin de disserter. 
Depuis quand cela serait-il mal de se faire du bien ? ;-)

Mais prendre des photos, toujours, ne pas arrêter. Immortaliser, témoigner.


suivez-moi sur facebook 



samedi 10 septembre 2016

P'ti pieds pot'lés


Je les aimais, tes p'tits pieds. Tout dodus, tout potelés, des ptits pieds ronds à croquer.
Pourquoi on a toujours envie de vous dévorer, vous couvrir de bisous, vous mordiller, pourquoi on vous aime au point de vouloir vous croquer, vous manger, vous bisouiller, vous miam miamer.
pied portage bébé maman

Je les aimais, tes p'tits pieds. Tout dodus, tout potelés. Je les regardais plusieurs fois par jour, je les caressais, les bisouillais, y faisais des guili, ils s'enfuyaient de mes mains, tu rigolais, moi je craquais.

Et puis un jour, c'est arrivé. P'tits pieds pot'lés s'en sont allés.
Je ne sais pas quel jour c'est arrivé. Un matin, tu t'es levée et pis tes pieds, ils n'étaient plus pot'lés. Tu étais devenue grande, tu avais des pieds longs et plutôt fins, de longs orteils. Finis les p'tits bouts dodus, les pieds tout ronds, les pieds à croquer. Finis les pieds de bébé.

Ca m'a fait tout drôle, ça m'a presque fait un choc
Adieu mon p'tit bébé, ma boule d'amour, mon bébé à croquer, ton bidou rond, ton visage joufflu, tes doigts dodus, tes p'tits pieds pot'lés.
Bonjour ma petite fille, ma grande fille, ma douce ma belle, tes longs cheveux très bouclés, ton calme, tes grands yeux, tes nouveaux jeux.

Ils sont partis ils sont loin tes petits pieds potelés, tu n'es plus un bébé.
Non, tu n'es plus un bébé .

J'ai respiré un grand coup, peut-être même que j'ai pleuré, fin d'une époque, un chapitre à fermer, une page à tourner. Et puis et puis, j'ai souri, j'ai digéré, j'ai rigolé.
Car finalement, tes petits grands pieds, je les aime toujours autant, et quand tu me les mets sur mon visage, dans ton sommeil ou lorsque tu veux jouer, tes grands p'tits pieds, je continue à les bisouiller, les mordiller, les aimer.

Finalement, rien n'a changé.



lundi 29 août 2016

Recette de déodorant stick naturel


  • 6 gr de cire d'abeille
  • 40 g d'huile de coco
  • 35 g de bicarbonate de soude
  • 15 g de fécule de maïs
  • 20 gouttes d'Huile Essentielle (Palmarosa)

C'est ce qu'il vous faudra pour réaliser un délicieux déodorant  type "stick" (attention, il est délicieux mais il ne se mange pas)

recette déodorant naturel stick huile coco cire d'abeille écologie
J'ai découvert cette recette chez ma copine d'Un trou de souris (une couturière "mode" aux doigts de fée que je vous conseille vivement !!!) il y a quelques semaines mais ensuite impossible de remettre la main dessus..., jusqu'à ce que je me rappelle que "Goggle était mon ami" et qu'en tapant les mots clés tout venait en moins d'une seconde..
Alors voici cette recette simplissime, excusez-moi je n 'ai pas pris de photo


Recette du déodorant stick à l'huile de coco :

Au bain marie, faites fondre la cire d'abeille puis ajoutez y l'huile de coco, bien mélanger le tout.
Hors du feu, rajoutez le bicarbonate de soude, puis la fécule de maïs. Votre mélange s'épaissit un peu, c'est normal !
Il ne reste plus qu'à verser les gouttes d'HE de votre choix, j'ai pris Palmarosa comme l'a conseillé Un trou de souris : très fort sur le flacon, le parfum est très discret une fois le produit fini..

N'ayant pas (encore) de stick vide, j'ai vidé le mélange dans un petit ramequin que je protège de papier et sors du placard chaque matin pour l'appliquer sur mes aisselles du bout des doigts.
Je conserve en effet sans souci ce déo à température ambiante, il n'est ni dur ni liquide, il est juste solide comme je veux !


si vous voulez plus d'explications sur le choix de cette consistance ou des photos de la recette, je vous renvoie à cette recette très complète (ne vous en faites pas ce sont les mêmes ingrédients)

Un moyen encore plus simple

 que j'utilisais jusqu'à cette recette : le bicarbonate de soude. Simplement, et assez fin, (il existe différentes épaisseurs pour le bicarbonate de soude, celui "alimentaire" que l'on trouve au rayon du sel des grandes surfaces étant assez épais) il vous suffit d'en mettre sur le bout des doigts et d'étaler sur vos aisselles. Efficacité garantie contre la transpiration et les odeurs qui vont avec ! Je le fais souvent mais je cherchais en alternance un déodorant plus élaboré.

Voilà, alors à vos ramequins à vos fourneaux, et vous me direz ce que vous en pensez !

suivez-moi sur facebook




vendredi 19 août 2016

Les couches lavables Fidella

Je les avais découvertes dès leur apparition mais à l'époque je n'en avais pas "besoin"....

Mais sous couvert de devoir étayer ma collection pour mon activité de consultantes en couches lavables,  je n'ai pas résisté l'autre jour j'ai fait l'acquisition des belles, que dis-je, des superbes couches Fidella... 
Car oui, Fidella, la marque allemande mondialement connue de porte-bébés, fait aussi des couches lavables, qu'on se le dise ! Et ces couches sont donc....assorties à vos écharpes ou autre Fly-taï et Fusion bien entendu !

Aujourd'hui je vous présente ces couches lavables

Les couches lavables Fidella se trouvent de deux sortes :

Les couches TE1 (AIO)

Comme leur nom l'indique ce sont des couches où la matière imperméable est cousue et où il n'y a pas besoin de rajouter une culotte de protection. C'est le modèle qui se rapproche le plus d'une couche jetable et quand vous changez votre bébé, vous mettez tout à laver... C'est bien pratique ce concept de TE1 , encore plus pour les nounous ou les personnels de crèche (oui vous pouvez utiliser cet argument pour convaincre la personne qui garde votre chérubin "d'accepter" les lavables). Rapide, pratique, ...et pas plus chère, la couche TE1 est la couche préférée des utilisateurs de couches lavables. 

La couche TE1 de Fidella est multi-tailles : cela signifie qu'une même couche ira de la naissance à la propreté, précisément de 3.5 à 15 kgs. Cette évolutivité est possible grâce aux 3 rangées de pressions présentes sur le devant de la couche. Ces pressions règlent la hauteur de votre couche ou plus exactement sa longueur finale. En pressant au plus serré, la couche fait une taille S, puis sur la rangée du milieu vous formez la taille M et enfin en ne mettant aucune pression vous obtenez la taille L et XL.
La couche se ferme au moyen de pressions présentes sur tout le ventre. Là encore cela permet un ajustement parfait selon la taille de votre bébé. Vous les serrez au maximum pour un nouveau-né, puis vous espacez au fur et à mesure.
A noter qu'une deuxième rangée de pressions est présente dessous. Ce sont les pressions (3 de chaque côté) qui permettent de bien serrer autour de la cuisse, j'aime ce système qui garantit un serrage optimal, car parfois une seule rangée de pressions autour de la taille ne suffit pas et la couche ne colle pas suffisamment aux cuisses. Or si la couche ne colle pas, ce sont des fuites assurées !
La couche Fidella est donc parfaitement ajustable. Avec un élastique dans le dos et des goussets aux cuisses et vous avez la couche parfaite !

La couche Fidella comporte en effet des goussets au niveau des cuisses. Ceux-ci permettent de former une double barrière élastique ce qui garantit l'absence de fuites (la plupart du temps, une couche lavable qui fuit est une couche dont les élastiques "baillent" autour de la cuisse). 
Quel régal pour choisir son modèle de couche...quel dilemme aussi, les coloris sont tous plus beaux les uns que les autres !! Ils vous seront familiers aussi, puisque ce sont les coloris des écharpes et porte-bébés de la marque. J'ai choisi la couche Guitars pour aller avec mon Fusion Rock N Rolla, et la couche Outer Space bleu pour assortir à mon Fly-taï du même nom. J'adore ! BB koala a tout de suite remarqué aussi la ressemblance et pas question de prendre une photo avec le mauvais porte-bébé , elle me corrige tout de suite !

La couche Fidella contient un noyau absorbant en microfibre (= rapidité d'absorption) mais également une poche, ce qui permet si vous voulez augmenter l'absorption d'y glisser un insert supplémentaire. (je vous présenterai les inserts ci-dessous).

Autre avantage de la poche : en posant votre insert directement dans la couche et non pas à l'intérieur de la poche, vous transformez votre TE1 en TE2 : lorsque vous changez votre bébé, il est probable que seul l'insert posé dedans soit mouillé. Vous pouvez alors vous contenter de mettre l'insert au sale et vous gardez la couche pour un change supplémentaire. Pratique ! Economies et rapidité assurées.

L'intérieur de la couche est en micro-polaire pour une douceur et un effet "fesses au sec", l'extérieur est en polyuréthane laminé (PUL), cette matière imperméable indispensable pour se passer d'une culotte de protection. C'est l'extérieur qui est aux motifs de vos porte-bébés préférés, croyez-moi vous aurez du mal à choisir ! Je me suis raisonnée en ne prenant que des couches assorties à mes porte-bébés...

Les "culottes" ou couches à poche

Fidella ne commercialise pas que des couches TE1 à poche , vous trouverez aussi dans sa boutique des couches ressemblant à des culottes. Ni culotte de protection, ni couche TE1, on peut dire que c'est une TE2 à poche. En effet, cette couche est construite de la façon suivante : une enveloppe imperméable, dans laquelle vous avez une poche pour glisser un ou des inserts. Voyez ci-dessous la photo de dehors et la photo de l'intérieur. Vous voyez que l'insert se glisse en haut et en bas de la couche. 
Cette couche est très pratique car lorsque bébé est mouillé, vous ne changez que les inserts. Au niveau du stockage et du nombre de couches à acheter par exemple, vous n'auriez besoin que de 3/4 couches de ce type, mais par contre d'une petite vingtaine d'inserts puisque vous les changeriez à chaque fois.




 

Les inserts

A côté de ses couches, Fidella propose des inserts. Ceux-ci constituent une absorption supplémentaire (pour les TE1) ou l'absorption principale (pour les couches à poche). Ils mesurent tous 35 X 14 cm et sont composés de trois matières au choix :

- insert en microfibre, c'est l'insert qu'on trouve le plus couramment, je vous en parlais pour les couches Applecheeks par exemple . La microfibre a la vertu d'absorber rapidement le liquide, elle rend ainsi  la couche sèche en surface puisqu'elle absorbe tout en dessous.
- insert en bambou, le bambou absorbe au moins 4 fois plus que le coton et c'est donc une matière très absorbante. En plus, c'est une matière antibactérienne qui sèche très vite.
-insert en charbon de bambou, encore plus absorbant que le bambou, et de couleur gris foncé !
Chacun de ces inserts est disponible en plusieurs épaisseurs (3.4 ou 5 épaisseurs).  Il n'est pas indispensable d'en mettre un de plus dans la couche, sauf peut-être pour la nuit selon les pipis de votre bébé ! Dans la TE2 à poche, vous pouvez en mettre deux voire 3, les plus épais sont ceux en charbon de bambou, les plus fins ceux en bambou.
inserts : charbon - microfibre - bambou


Le sac à couches

 Addict Fidella, attention ! Fidella propose le sac à couches assorti (ou pas) à vos couches. Ce sac mesure env. 30 par 37 cm, sa surface est étanche : absence de fuites assurée !  L'odeur ne passe pas non plus.
Il comporte deux poches à zip dans lesquelles vous pouvez ranger plusieurs couches propres d'un côté, et sales de l'autre, sans qu'elles ne se touchent. C'est vraiment pratique, idéal pour une journée dehors. En plus, ce sac est également transportable grâce à sa petite bandoulière en tissu. Je le trouve vraiment pratique et j'y glisse sans souci les inserts aussi.
 Ce peut également le sac que vous allez laisser chez votre assistante maternelle chaque matin en lui disant d'y mettre les couches mouillées au fur et à mesure, et que vous récupérerez chaque soir.
 
Toutes les couches Fidella sont visibles en atelier couches lavables (la dernière maman que j'ai reçu en atelier a d'ailleurs complètement craqué dessus) alors n'hésitez plus et contactez-moi ! ;-)

Retrouvez une petite vidéo 


Vous pouvez me suivre sur facebook